Sailing Nomad Citizen, la famille nomade qui fait le tour du monde en voilier.

Auteur Sorelle Meleugouo
06/05/2020

Marvin, Daniela et «Bébé Tara» ont embarqué il y a six mois pour un périple sans fin. C’est par leur expérience qu’ils veulent montrer au monde qu’il est possible de vivre sur un voilier. Face à la situation du coronavirus ils sont en ce moment confinés à Cadix (Espagne). Ils ont accepté de nous faire découvrir leur projet et leur vie de famille itinérante.

nomad-citizen-sailing

Marvin et Daniela est un jeune couple de navigateurs citoyens nomades. Ils ont quitté il y a 6 six mois la France par la Méditerranée, naviguant le long des côtes espagnoles dans un voilier Bénéteau Océanis 473. Il ne s’agit pas pour eux de prendre du bon temps pendant un moment, mais de trouver une vie alternative. 

Ancien militaire marin et originaire de Bretagne et de la Réunion, Marvin a créé des salles de sports dans la région de Montpellier. Daniela, quant à elle, est serbo-croate et chirurgien-dentiste. La mer n’est pas du tout un environ totalement inconnue pour ce jeune couple, mais la navigation c’est autre chose car ils veulent en faire leur mode de vie. Après avoir navigué pendant l’été 2017 de Palavas jusqu’à Marseille avec leur chien sur un Evasion 22 rénové, Marvin et Daniela ont eu envie de quitter leur travail et la routine de la ville pour commencer un vie différente. 

Ils sont connus dans les réseaux sociaux sous le nom de Sailing Nomad Citizen, et chaque semaine, ils partagent une vidéos de leur périple en mer sur leur page YouTube, et leurs différentes expériences en mer sont relayées sur leur comptes Instagram et Facebook

Ils ont décidé de faire le tour du monde en voilier, et dans cette interview, Marvin, Daniela et leur petite fille Tara, nous racontent les raisons de ce changement et ils nous parlent aussi de leur expérience de vie à bord. De plus, bloquée dans les eaux espagnoles, la famille va nous partager comment se passe le confinement à bord puisque la situation avec le COVID-19 les affecte aussi. 

Sailing Nomad Citizen une vie alternative

En quoi consiste le projet de Sailing Nomad Citizen ?

Ce projet consiste à montrer un exemple de vie alternative, ici sur voilier, via nos vidéos hebdomadaires. Nous espérons faire voyager les gens depuis leur canapé ou tout simplement les divertir. Et si nous arrivons à motiver ceux qui hésitent encore à changer de vie ça serait extraordinaire.  Le tout pendant un tour du monde à la voile avec l’objectif d’atteindre l' île de la Réunion.

nomad-sailing-citizen-8 La famille au complet le matin et Marvin à la barre, Photo: Sailing Nomad Citizen

Qu’est-ce qui vous a motivé à prendre la mer et à vivre sur un voilier ?

Nous étions dans une routine qui nous rendait mal à l'aise. On travaillait beaucoup pendant que notre fille était à la crèche, élevée par d'autres. On ne voyait pas les journées et les semaines passer. On travaillait pour payer nos charges, notre maison, nos voitures, nos vacances. Plus on travaillait plus on augmentait les charges, crèche, une voiture par personne, nounou, etc.

C'est lorsqu'on a envisagé l'aide à domicile pour nous aider à faire face aux petites tâches du quotidien qu'on a décidé de stopper cette spirale sans fin. Nous sommes allés là où la société veut nous emmener sans nous y retrouver. Nous avons donc cherché une solution à notre mal-être et après plusieurs lectures décisives, il était impossible de revenir en arrière.

Il fallait qu'on change de vie! Nous avons décidé de vivre avec moins, mais vivre à fond! Nous avons diminué nos charges par trois, trois fois moins de stresser sur ce plan-là.

Le choix de prendre la mer avec un voilier, vient d’un mélange entre l’expérience de Marvin et sa passion pour la mer et l’envie de Daniela d’être le plus autonome possible et respectueux de la planète tout en faisant découvrir le monde à notre fille. Le voilier avance avec le vent, nous utilisons le soleil et le vent comme source d’énergie, nous voulons installer un désalinisateur pour fabriquer notre eau potable.

Aviez-vous de l’expérience dans la navigation?

Marvin : J'ai beaucoup navigué en Bretagne toute mon enfance, tous les étés, avec le bateau de mon grand-père et je me suis engagé dans la Marine Nationale après mes études, pendant six ans j'ai pu me former, voir du pays et prendre de l'expérience en tant qu'Officier Marinier dans la force maritime des Fusiliers Marins et Commandos.

Pendant la préparation de ce changement de vie, j'ai également été canotier à la SNSM de Palavas-les-flots et équipier de régate sur l'ARES où j'ai notamment eu la chance de participer à la SNIM de Marseille 2019.

Daniela : Il y a quelques années, j'ai passé une semaine sur un voilier en Croatie en visitant les îles. Nous avons ensuite appris ensemble les bases de la voile en achetant et en rénovant une épave d'un Beneteau Evasion 22 de 1989. Après quatre mois de rénovation intense nous avons hissé les voiles pour une semaine de croisière entre Palavas-les-flots et les Calanques de Marseille. Nous avons beaucoup aimé et appris.

 Marvi et Dani en train de faire des manoeuvres sur le voilier, Photo: Sailing Nomad Citizen Marvi et Dani en train de faire des manoeuvres sur le voilier, Photo: Sailing Nomad Citizen

Comment avez-vous organisé votre vie professionnelle avant de prendre la mer? Avez-vous tout abandonné avant d’embarquer? 

Daniela est chirurgien-dentiste de formation, elle a mis sa carrière entre parenthèses, car elle ne peut soigner à distance. Lors de la préparation de ce projet Marvin a mis un an à « digitaliser » ses fonctions et sa manière de travailler. Le « Home Office » qu'il avait à terre s'est transformé en « Boat Office » autour du monde.

Nous avons cherché à transformer nos vies professionnelles pour devenir des « Nomad Digital », travailler depuis notre bateau afin de mener à bien ce projet.

Le nouveau travail à temps plein de Daniela est la mise en images de ce projet via nos vidéos et notre chaîne Youtube. Nous espérons devenir de plus en plus proches d'un média professionnel indépendant.

En ce qui concerne votre expérience à bord, comment vous organisez-vous dans votre quotidien (tâche, nourriture, etc.)

Dani: Marvin étant le Marin il s'occupe surtout de la partie voile, navigation et moi de l'organisation de la vie à bord.

Marvin: Il y a toujours l'un d’entre nous avec Tara. Quand Daniela travaille sur notre chaine Youtube, je promène Tara, l'endort, fait des tâches que je peux faire avec elle, comme la lessive, etc. Et inversement quand je dois travailler.

Les tâches du bateau, ce qu'on appelle « Boat Jobs » sont faites ensemble dans la mesure du possible, mais c'est toujours très sport avec un bébé plein d'énergie à bord! On attend toujours le prochain créneau pour monter au mât...

Bébé Tara et Dani en train de faire les tâches ménagères et la cuisine, Photo: Sailing Nomad Citizen Bébé Tara et Dani en train de faire les tâches ménagères et la cuisine, Photo: Sailing Nomad Citizen

Comment est le confort sur votre bateau? Pouvez-vous le comparer avec votre maison?

Notre bateau est BEAU!

Plus sérieusement nous trouvions notre maison (de 85m²) trop grande pour nous, car nous n'avions pas le temps de profiter de toutes les pièces et nous trouvions notre jardin trop petit. Sur le bateau le jardin est illimité et change constamment et à l'intérieur du bateau on se sent beaucoup mieux, car chaque espace est utile et utilisé.

Nous avons la chance d'avoir un bateau assez grand pour nous grâce à un ami qui nous l'a déniché de manière imprévue. Nous partions sur plus petit à la base.

Comment « Bébé Tara » vit et gère sa nouvelle vie à bord du bateau? Que prévoyez-vous pour son avenir?

Bébé Tara s'éclate, nous la trouvons heureuse et elle développe ses capacités de jour en jour. Nous avons de la chance de pouvoir voir cette progression presque heure par heure. Ce qui n'était pas le cas lorsqu'elle était à la crèche de 8h à 18h quatre jours par semaine.

Pour son avenir, nous ne savons pas encore. Nous avons le temps de voir. Elle va fêter ses 24 mois seulement. Ce qui est sûr c'est que dès que nous avons l'occasion de la faire jouer avec des copains nous le faisons, car nous ne voulons pas négliger sa socialisation.

Bébé Tara et un autre enfant en train de s’amuser avec la barre, Photo: Sailing Nomad Citizen Bébé Tara et un autre enfant en train de s’amuser avec la barre, Photo: Sailing Nomad Citizen

Expérience à bord

Quelle a été pour vous l’expérience la plus dangereuse et époustouflante que vous ayez vécue en mer ?

Les expériences les plus dangereuses pour le moment c'est définitivement les accostages au port avec plus de 25 noeuds de vent... Les avantages de notre bateau sont aussi ses défauts dans ces conditions. Nous sommes passés plusieurs fois proches de la catastrophe, mais heureusement on est retombé sur nos pattes sans dégâts!

L'expérience la plus époustouflante est visible dans notre épisode EP11 4K Nous avons eu la chance de croiser la route de dauphins pilote très joueurs. Nous avons passé un petit moment avec eux, à très basse vitesse à nous observer mutuellement.

Comme il ’n’est pas question de timing, vous prenez le temps de découvrir. Vous avez faits des escales pour visiter les côtes espagnoles. Quel est l'endroit le plus beau que vous ayez découvert ?

Au niveau des ports nous avons adoré Aguadulce (Almería), l’accueil, le cadre, la protection, le temps, c’était vraiment agréable! Concernant les mouillages, c’est définitivement le mouillage devant la plage de Bolonia (Cadix), eau translucide et sable blanc. Dune et ruines Romaines. Hors saison c’était désert. Un bijou.

Retrouvez cette épisode ici: EP14 4K

Marvin et Daniela en décembre, pendant les fêtes de noël, Photo: Sailing Nomad Citizen Marvin et Daniela en décembre, pendant les fêtes de noël, Photo: Sailing Nomad Citizen

Quelles sont vos prochaines destinations et vos projets à venir?

Tout va dépendre du confinement lié au coronavirus... Nous devions aller visiter le Portugal et remonter passer l'été en France, notamment pour participer à « Brest 2020 » en Bretagne, évènement qui a depuis été annulé. Nous devions ensuite redescendre aux Canaries pour enchainer sur notre transatlantique. On attend vraiment de voir ce que les pays vont autoriser ou pas pour ajuster nos plans.

Le confinement à bord

Dans votre cas comment s’est passé l'arrivée du coronavirus? et Comment vivez-vous le confinement sur le bateau à Cadix ?

Même si on suivait l'actualité, tout s'est accéléré en quelques jours et en mer c'est très court. Il fallait vite trouver un endroit pour se ravitailler, en eau douce notamment et se mettre à l'abri. Nous avons tenté de rejoindre le Portugal avant la fermeture des frontières, mais un orage nous a poussé à faire demi-tour en pleine nuit. Trop de risques inutiles.

On a réussi à mettre ce passage de notre vie en vidéo ici : COVID-19 Protocole chez Nomad Citizen autour du monde

Concernant la vie à bord nous sommes calé sur le rythme de Tara, ses repas, ses siestes, le besoin qu'elle a de se dépenser. Nous passons le maximum de temps tous ensemble.

Au début elle était totalement déréglée, plus de siestes la journée et des nuits agitées... Maintenant ça va mieux. On essaie d'avancer sur l'entretien du bateau également sur le temps restant tout en continuant à prendre soin de nos corps et de nos esprits avec le sport, la lecture, etc.

Marvin et Tara à bord de leur Océanis 473, Photo: Sailing Nomad Citizen Marvin et Tara à bord de leur Océanis 473, Photo: Sailing Nomad Citizen

Pouvez-vous quitter votre amarrage et votre quai ?

Nous ne pouvons pas quitter le port, c'est bien affiché sur la porte de la capitainerie qui est fermée... et même si c'était le cas trop de ports sont fermés, on ne peut pas se permettre de ne pas savoir où et quand recharger en eau potable, surtout avec Tara.

À votre avis auriez-vous préféré vivre le confinement à la maison ?

Avec notre vie actuelle et nos réglages actuels nous préférons être confiné au bateau, être confinés à la maison ça veut dire vivre notre ancienne vie et nos anciens réglages... pas vraiment gagnant ! En vrai il n'y a pas de situation idéale, on fait en sorte de rendre notre situation la plus agréable possible avec ce qu'on a. Nous souhaitons bon courage à tous les navigateurs coincés aux quatre coins de la planète!

Marvin, Daniela et Bébé Tara en pleine séance de sport matinal. Photo: Sailing Nomad Citizen Marvin, Daniela et Bébé Tara en pleine séance de sport matinal. Photo: Sailing Nomad Citizen

En savoir plus:

Vivre à bord d’un bateau

Comment choisir son voilier?