Le permis bateau de plaisance

Auteur iNautia
19/03/2020

Vous aimez naviguer ? L'eau (salée ou douce) est votre élément de prédilection ? Vous aimeriez passer votre permis bateau mais restez indécis ? Franchir le pas vous offrira une grande liberté. En suivant la bonne formation, vous allez pouvoir naviguer à bord d’un bateau.

bateau permis plaisance

Il existe différents types de permis pour s’évader en mer ou sur les fleuves. Permis côtier, permis hauturier, permis fluvial, ce certificat est obligatoire pour toute embarcation ayant un moteur de plus de 6,11 chevaux. Votre permis bateau vous permettra d’explorer, de naviguer, de pêcher, de piloter un jet ski, de tracter un ski nautique ou tout simplement de ne rien faire à bord de votre bateau. Voici l’essentiel à savoir sur le permis bateau de plaisance.  

Pourquoi passer son permis bateau ?

Monter à bord de son bateau, partir à l’aventure, profiter des fleuves ou de la mer, d'un sentiment de liberté unique… Toutes ces sensations vont devenir possible en passant votre permis bateau. Que vous soyez en possession d’un permis côtier, d’un permis hauturier, d’un permis fluvial, d’un permis mer, votre bateau de plaisance va vous procurer une joie immense. Mais la navigation ne s’improvise pas. C’est pourquoi un examen est obligatoire. Il faut de la pratique et il est également nécessaire de bien connaître les règles qui s’appliquent sur les fleuves, le long des côtes ou au large.

La formation du permis plaisance va vous permettre d’apprendre tout ce qui est nécessaire.

Selon le type de permis, vous pourrez naviguer sur les côtes, les rivières, ou en haute mer. Tout dépend de vos envies et de ce que vous comptez faire de votre bateau. 

Pour naviguer en mer, le permis plaisance option « côtière » vous permet de conduire votre bateau de plus de 6 chevaux jusqu’à 6 miles nautiques d’un abri. L’extension hauturière supprime les limites de distance. 

Si vous ne souhaitez pas quitter les rivières, fleuves et canaux, le permis plaisance option « eaux intérieures » ou permis fluvial sera suffisant. Votre bateau doit toutefois mesurer moins de 20 mètres. Pour supprimer cette limite de longueur, l’extension « Grande Plaisance Eaux Intérieures » est nécessaire.

Le permis bateau, c'est un peu comme le permis voiture. Il y a le « code » (ou la théorie) et la pratique. Le code Vagnon peut vous aider à préparer l'examen écrit mais, dans tous les cas, il faut suivre une formation. 

bateau La première étape pour pouvoir naviguer sur les eaux, c'est bien sûr l'inscription auprès d'un centre de formation agréé.

Quelles sont les conditions d'inscription ?

Pour passer votre permis bateau, il faut que vous ayez au moins 16 ans. Conduire sans permis est passible d’une amende de 1500 euros.

Un certain nombre de documents sont nécessaires :

  • Un formulaire Cerfa ;
  • Une photo d'identité couleur ;
  • Un timbre fiscal de 38 euros pour le droit d'inscription à l'examen théorique ;
  • Un timbre fiscal de 70 euros pour la délivrance du permis ;
  • Une photocopie d'une pièce d'identité ;
  • Un certificat d'aptitude physique de moins de 6 mois.

L’inscription doit être faite auprès d’un centre de formation agréé ou auprès d’un service instructeur compétent. Il est donc indispensable de contacter une école pour suivre la formation théorique et pratique.

Il est possible de passer le permis bateau pas cher avec une moyenne de 350 euros sans compter les timbres fiscaux. Le permis bateau a un prix qui dépend de l'établissement et des options choisies. 

permis Le permis bateau de plaisance.

Comment se déroule l'apprentissage du permis bateau ?

Une fois que vous avez choisi le type de permis que vous souhaitez obtenir, il faut passer aux choses sérieuses, c'est-à-dire à la formation elle-même. Celle-ci va être à la fois théorique et pratique. Lors de l’inscription, le candidat reçoit un livret d’apprentissage associé à son numéro personnel d’identification. Ce livret comprend tous les objectifs de la formation et les différentes étapes de l’apprentissage.

Quel que soit le permis bateau choisi, la formation théorique est d’au moins 5 heures. 

La formation théorique

Le permis côtier

La formation théorique est d'au moins 5 heures. Pour le « code » du permis bateau, les thèmes abordés sont le balisage, les règles de barre et de route, les signaux, les feux, les règles de navigation et de sécurité, les catégories de navires, la conduite en visibilité restreinte, la réglementation, les notions d’autonomie en matière de carburant, la protection de l’environnement, la météorologie, les règles d’utilisation des écluses, le droit d’utilisation de la radio VHF…

Le permis hauturier

La formation est d'au moins 12 heures. En plus des notions précédentes, il est nécessaire de savoir lire une carte marine, naviguer en fonction des vents, des courants, du cap, connaître les phares, connaître l’équipement pour la navigation, les notions de sécurité en mer…

Le permis eaux intérieures

La durée de la formation s’élève à au moins 5 heures. Le programme porte, entre autres, sur les caractéristiques des voies et plans d’eau, le fonctionnement des écluses, les conditions de stationnement et d’amarrage… Cette formation n’est pas nécessaire si vous avez déjà passé l’option côtière. 

Pour la grande plaisance en eaux intérieures

Il n'y a pas de formation théorique mais il faut préalablement détenir le permis plaisance option eaux intérieures. 

Une fois que la partie théorique est validée, vous avez 18 mois pour réussir l'examen pratique. 

permis bateau Restez serein et choisissez le permis qui convient le mieux à vos besoins.

La formation pratique

La formation pratique a une durée d’au moins 3 heures 30 dont deux heures à la barre. Elle peut être commencée avant l’examen théorique mais sa validation dépend de l’obtention du « code ». Il n’y a pas d’examen spécifique. Le candidat suit la formation choisie et le formateur valide les compétences acquises au fur et à mesure sur le bateau école. 

Cinq thèmes sont abordés : 

  • La sécurité du plaisancier et de ses passagers ;
  • Les responsabilités du plaisancier (au niveau de l’équipage et de l’environnement) ;
  • La capacité à décider de l’opportunité d’une sortie en fonction de la météorologie ;
  • La conduite d'un bateau ;
  • Les manœuvres.

Au cours de la formation pratique, le formateur va vérifier l’aptitude du candidat sur les 18 objectifs. Cela comprend des exercices de sécurité, l’appareillage, la navigation, l’accostage, l’amarrage… 

Pour le permis côtier, la formation pratique est d’au moins 3 heures 30. 

Le permis hauturier permet de naviguer de jour et de nuit, sans limite de distance, de puissance ou de jauge. Il n’est pas nécessaire de passer un nouvel examen pratique si l’on est déjà titulaire du permis côtier. 

Pour le permis fluvial grandes eaux intérieures, la formation est d'au moins 9 heures avec règles de circulation, environnement, balises visuelles, balises sonores, signalétiques des bateaux, prévention, sécurité...

permis pratique En fonction du type d'extension choisie, la durée de la formation pratique peut varier.

Comment se passe l'examen du permis bateau ?

Le permis bateau se déroule en deux temps : il y a d’abord un questionnaire à choix multiples et, ensuite, une épreuve pratique. Pour se préparer, il y a les formations en bateau école. Le coût du permis bateau varie d’un établissement à l’autre. Cet établissement doit être détenteur d’un agrément. 

Tout commence par une épreuve théorique qui consiste en un questionnaire à choix multiples de 30 questions. Pour la valider, il faut faire moins de cinq erreurs. Sont testées les connaissances en balisage, les pictogrammes, les règles de barre, les signaux, les feux et marques des navires, les règles de navigation et de sécurité…

Lors de cette épreuve théorique, les questions sont projetées avec une photo (ou sur tablette) et le candidat doit répondre sur un boîtier électronique dans un temps limité. Une question peut avoir plusieurs réponses ; en oublier une équivaut à une erreur. 

Pour le permis côtier, il est nécessaire de répondre à 30 questions et de faire moins de cinq erreurs. 

Pour le permis hauturier, il faut obtenir au moins 10/20 aux questions et au moins 7/14 en lecture de carte. Le test se déroule sur 1 heure 30 avec QCM, lecture de cartes, calcul des marées, utilisation de l'équipement, lecture météorologique, sécurité des personnes et sauvetage.

Pour le permis fluvial, on retrouve le QCM de 30 questions avec 5 erreurs maximum.  

Pour l’extension grande plaisance eaux intérieures, il n’y a pas de nouvel examen mais une évaluation continue au fur et à mesure des compétences acquises durant la formation pratique d’au moins 9 heures. 

Lorsque le candidat a obtenu la partie théorique, il a 18 mois pour valider la pratique et ainsi valider son permis. Le formateur du bateau école évalue le candidat sur la sécurité, la maîtrise de la conduite du bateau, les manœuvres, le sauvetage...

Pour le permis fluvial grandes eaux intérieures : il faut avoir plus de 18 ans et être titulaire du permis fluvial classique. L'évaluation se déroule sur un bateau de plus de 20 mètres avec passage d'écluses, accostage en amont et aval, demi-tour, amarrage, mécanique...

Consultez notre article:

Comment acheter son premier bateau ?