Comment acheter un bateau: le guide

Auteur Maria José Lemos
12/04/2019

L'achat d'un bateau est l'une des expériences les plus importantes dans la vie d'un marin. Dans ce guide d'achat d'un bateau, nous vous aidons étape par étape à rechercher, trouver et organiser l'achat de votre nouveau bateau. 

Personne qui s'échange des clefs avec un bateau dans le fond
Nous vous aidons étape par étape à rechercher, trouver et organiser l'achat de votre futur bateau.

Peu importe si c'est votre premier bateau ou si vous êtes déjà un marin expérimenté à la recherche d'un bateau plus grand, plus confortable ou plus rapide. Les étapes pour acheter le bateau de vos rêves sont les mêmes. Bien que vous soyez enthousiaste en visitant un salon nautique, ou pendant que vous regardez les offres de bateaux d'occasion, il est important d'entreprendre le processus d'achat de façon méthodique et réfléchie. 

Vous pouvez également passer par un courtier pour acheter votre futur bateau.

Comment acheter un bateau en 10 étapes faciles

  1. Définissez votre budget
  2. Choisissez le bateau qui vous correspond
  3. Organisez vos recherches
  4. Consultation de portails spécialisés dans la vente de bateaux
  5. Visitez le navire
  6. Essayez le bateau
  7. Négociez le prix du bateau
  8. Préparez le contrat et les documents
  9. Payez les taxes et changez le propriétaire
  10. Choisissez une assurance

1. Définissez votre budget

Le coût du bateau n'est pas le seul élément que vous devez prendre en compte dans le budget de l'achat de votre nouveau bateau (en savoir plus sur les coûts d'entretien d'un bateau), il faut aussi calculer les frais supplémentaires . Si c'est votre premier bateau, parlez à des amis, à des connaissances ou à un courtier pour avoir une idée des coûts liés à l'achat d'un bateau. Vous verrez que le carburant, les bougies (si besoin est), l'entretien, l'amarrage, l'assurance, l'hivernage,  sont des dépenses qui font vite grimper l'addition. Ces dépenses dépendent de l'âge du bateau,  de son modèle, de sa longueur, et même de la zone géographique.

Un bateau neuf implique moins de coûts d'entretien mais pour la même durée, le prix sera plus élevé et par exemple, les coûts d'amarrage, d'hivernage, de carburant, seront identiques à ceux d'un bateau d'occasion. Faites vos comptes et définissez vos priorités.

Quand vous aurez une idée du budget que vous pouvez dépenser, vous saurez définir la gamme de prix du bateau que vous allez acheter.

Astuce: Les vendeurs de bateaux savent repérer un acheteur expert ou non. Ils ont généralement assez d'expérience pour reconnaître  un client qui connaît les coûts liés à l'achat d'un bateau, et peuvent finir par influencer vos décisions. Il faudra donc que vous passiez du temps à préparer votre budget et à l'examiner. Lorsque vous aurez effectué cela, vous pourrez décider exactement quel bateau vous souhaitez acheter.

Pour en savoir plus sur l'achat d'un bateau à moteur, consultez cet article.

Si vous préférez les bateaux à voile, consultez cet article.

Deux personnes s'échange des clefs
Les vendeurs de bateaux savent repérer un acheteur expert ou non.

2. Choisissez le bateau qui vous correspond

Si c'est votre premier bateau, peut-être que vous n'avez pas encore décidé si vous préférez les voiliers ou les bateaux à moteur. Cela sera alors la première décision que vous aurez à prendre. Autonomie et silence ou vitesse et simplicité dans la navigation? Que diriez-vous de tout combiner dans un motorsailer ? Monocoque ou catamaran ? Bateau classique en bois si vous n’avez pas peur de passer de longues heures à faire du bricolage, bateau de pêche si vous êtes friands de la pêche, bateau de sport pour pratiquer des sports nautiques, croiseur familial pour faire des traversées, des week-ends en bateau... Chaque bateau a ses usages et est adapté à un type de navigation spécifique. N'oubliez pas que certains bateaux combinent plusieurs possibilités. Par exemple, il existe de nombreux bateaux de pêche avec lesquels vous pourrez également voyager en famille.

Si vous n'en n'êtes pas à votre premier achat, il se peut que vous ayez seulement choisi d'acquérir un bateau plus grand, plus habitable ou plus stable. Dans tous les cas, n'oubliez pas que le type de bateau que vous choisissez et le budget que vous avez sont liés.

Un autre aspect que vous devez prendre en compte est le type de qualification nautique requis pour le bateau que vous avez choisi. Vous devrez alors penser à passer le permis nécessaire pour pouvoir conduire votre bateau.

Astuce: Si vous avez encore des questions sur le type de bateau qui convient le mieux à vos besoins, parlez à un courtier qui saura vous aider à l'identifier. Si les doutes persistent, que diriez-vous de louer un bateau similaire à celui qui vous paraît le plus approprié, afin de voir si vous l'aimez vraiment? Il existe de nombreuses foires de bateaux neufs ou d'occasion où vous pourrez monter à bord de certains bateaux sans les formalités d'un salon nautique.

3. Organisez vos recherches

Faites une liste de priorités, c'est-à-dire une liste avec les caractéristiques essentielles que le bateau doit avoir selon vous. Ajoutez également d'autres caractéristiques souhaitables mais qui ne sont pas fondamentales. Cette liste vous aidera à éliminer certaines options qui ne vous sembleront pas indispensables. Regardez les annonces et lisez toutes les informations disponibles. La plupart des annonces que l'on trouve chez des courtiers sont très complètes et vous pourrez vérifier si les bateaux possèdent ce que vous recherchez ou non. Concentrez-vous sur les photos de l'annonce pour essayer d'interpréter au mieux l'état actuel du bateau. Assurez-vous que les photos sont en effet celles du bateau à vendre et non des photos du chantier naval ou lorsque le bateau était neuf. Ne vous laissez pas influencer uniquement par l'aspect esthétique, ni de manière négative ni de manière positive. Ce que nous voulons dire est qu'il ne faut pas négliger un bon bateau juste parce que les coussins sont étranges.

Votre objectif est maintenant de créer une liste de vos bateaux favoris en incluant ceux qui respectent les caractéristiques essentielles , dont certains vous intéressent plus que d'autres. Cette liste vous permettra de déterminer quelles informations supplémentaires vous allez demander et quels bateaux vous voulez visiter.

Astuce: La liste des priorités est très utile mais il faut aussi admettre qu'un peu de spontanéité peut jouer en votre faveur, par exemple: même si un bateau n'a pas tout ce que vous voulez, il se peut que son prix vous laisse suffisamment de marge pour qu’il soit à votre goût. Gardez cela à l'esprit !

4. Consultez des portails spécialisés dans la vente de bateaux

De nos jours, votre ordinateur ou votre smartphone sont une porte ouverte sur le marché des bateaux de plaisance et vous disposez  de nombreuses options à votre disposition. Chaque marque a son propre site internet et chaque distributeur aussi, pour que vous puissiez vous familiariser avec vos modèles préférés et bien les connaître, sans trop d'efforts. Toutefois, si vous êtes à la recherche d'un bateau spécifique dans une certaine gamme de prix et d’une certaine longueur, vous remarquerez que l'offre pour des bateaux de qualité qui répondent à vos besoins spécifiques n’est pas si grande, particulièrement sur le marché des occasions, puisque les bons bateaux ont tendance à se vendre très vite.

Faire des recherches sur un site de vente de bateau qui combine des bateaux neufs, d'occasion, avec des annonces de professionnels et de particuliers et avec des filtres à votre disposition vous sera d'un grande aide. iNautia vous permet par exemple de rechercher par marque, mais aussi par modèle, gamme de prix et année de construction, alors ne perdez pas de temps avec des offres qui ne répondent pas à vos besoins. Souvenez-vous du travail effectué en amont pour ne pas vous éloigner de vos critères de base.

Astuce: Lorsque vous vous abonnez à iNautia, vous pouvez créer votre propre liste de bateaux préférés qui sera toujours accessible depuis votre ordinateur ou votre mobile. Si vous trouvez des bateaux qui sont très proches de votre budget, vous pouvez demander à être informé si leur prix baisse et votre liste sera mise à jour automatiquement.

Il y a plus de 50 000 annonces de bateau sur iNautia. Il est possible de paramétrer des filtres pour cibler vos recherches.

5. Visitez le bateau

Que vous soyez un navigateur expérimenté ou visitiez un bateau pour la première fois, il est toujours bon de le faire avec quelqu'un qui peut vous conseiller. Ce peut être un courtier ou un ami qui connaît les bateaux, quelqu'un en qui vous avez confiance. La première impression compte beaucoup, mais il est plus important d'être objectif et méthodique: vérifiez l'état de l'intérieur du bateau (la menuiserie, l'installation électrique, l'électronique, les batteries, le moteur, les réservoirs d'eau et de carburant, la cale, les toilettes, la cuisine , les cabines, etc). Recherchez des signes éventuels d'humidité, de condensation, vérifiez que les portes s'ouvrent et se ferment correctement. Prenez des notes de ce que vous pensez avoir besoin de réparer ou de mettre à jour afin de revoir votre budget par la suite. Si vous avez été satisfait, vous pouvez décider d'inspecter la coque et ses composants, ce qui nécessite de retirer le bateau de l'eau. Cette manœuvre a un coût qui sera à votre charge, mais vous pouvez essayer de le soustraire du prix final du navire.

Soyez courtois et essayez de toujours rester cordial sans émettre trop de critiques à propos du bateau. Tout peut être arrangé et négocié, les défauts peuvent jouer en votre faveur. Rappelez-vous que certains vendeurs veulent que leur bateau soit apprécié par les prochains propriétaires, et ils seront plus disposés à négocier si vous faites preuve d'empathie.

Astuce: Il est utile de visiter les forums de propriétaires de bateaux pour connaître les problèmes courants avec le type de navire que vous allez visiter. Avec ces informations, vous serez en mesure de poser des questions plus éclairées lors de la visite du bateau pour mieux connaître l'historique des pannes et des problèmes.

Pour en savoir plus sur la visite d'un bateau, consultez cet article.

Arrière d'un bateau luxueux
Soyez toujours courtois envers le propriétaire. Rappelez-vous qu'il est sûrement très attaché à son bateau.

6. Essayez le bateau

Après avoir visité et vérifié que tout est conforme et que le bateau répond à la liste des priorités que vous aviez préparé, il est temps de l'essayer.

Pour la visite et l'essai du bateau, assurez-vous d'avoir suffisamment de temps pour effectuer toutes les vérifications nécessaires. Avoir quelqu'un en qui vous avez confiance et qui peut évaluer le comportement du bateau mieux que vous est essentiel. Prenez également des notes pour vous rappeler de certains détails ou pour demander un devis pour un ajustement ou une réparation que vous jugez nécessaire.

Astuce: Une autre façon d'être bien sûr de ce que vous faites est d'embaucher un capitaine pour que le test soit aussi professionnel que possible et que rien ne soit négligé. Pour plus d'informations sur la façon de faire cet essai, cliquez ici.

Dans certains cas, il est utile de demander une inspection de pré-achat lors de laquelle un expert fera tous les contrôles nécessaires pour connaître exactement l'état du bateau. Le rapport d'inspection et ses conclusions seront très utiles dans la phase de négociation.

Trois hommes sont entrain de tester un bateau
Le rapport d'un expert peut vous aider au moment de l'achat d'un bateau.

7. Négociez le prix du bateau

Le moment est venu de négocier ! Vous avez une estimation de tout ce qui devra être remplacé ou réparé ainsi que des prix de bateaux similaires qui vous intéressent et que vous avez consultés sur des sites comme iNautia ou YachtWorld. L'essentiel est de ne pas payer plus que la valeur marchande du bateau et d’obtenir une réduction du prix de vente équivalente aux dépenses nécessaires pour rénover le bateau. Mais restez cependant raisonnable!

Définissez la gamme de prix que vous êtes prêt à payer et la forme de paiement que vous préférez, utilisez judicieusement les informations que vous avez recueillies lors de la visite et de l'essai du bateau et le cas échéant, le rapport de l'expert. Démontrez votre sérieux mais rappelez-vous que le vendeur peut avoir un autre acheteur potentiel avec qui la négociation est plus simple.

La négociation peut être longue, puisque le vendeur peut proposer de faire les réparations lui-même et de maintenir le prix de vente ou de payer la moitié des réparations. Gardez votre calme et souvenez-vous que vous êtes proche de conclure la négociation en atteignant vos objectifs, ce qui est mieux que d'être intransigeant et devoir repartir de zéro. Toutefois, ne cédez pas à trop de choses et ne vous sentez pas obligé d'accepter des dates limites ou des conditions de paiement qui ne vous conviennent pas.

Astuce: Si le bateau a beaucoup d'électronique, mais que vous allez l'enlever pour tout remplacer, demandez au vendeur quelle réduction cela vous coûterait. Vous pouvez également le faire avec d'autres composants qui ne sont pas indispensables selon vous ou que vous préférez remplacer, tels qu'un auxiliaire ou un moteur hors-bord.

8. Préparez le contrat et les documents

Si la négociation se passe bien et que vous trouvez un accord sur le prix du bateau et sur le mode de paiement, un contrat doit être établi. En suivant ce lienvous pouvez télécharger un modèle de l'acte de vente que propose le gouvernement français. Vous pouvez également consulter une agence nautique qui s'occupera de gérer l'ensemble de la transaction.

Si vous avez fait tout ce processus avec l'aide d'un courtier, il s'occupera du contrat et s'assurera que toute la documentation du bateau est complète et à jour. Il s'occupera également des taxes applicables. Vous pouvez aussi consulter un avocat pour vous conseiller ou pour rédiger un contrat spécifique pour l'achat de votre bateau.

Voici la documentation que le vendeur doit fournir pour que tout soit en ordre et que vous puissiez entamer les démarches nécessaires à la fin du processus d'achat:

  • Document d’immatriculation (émise par la Délégation à la mer et au littoral)
  • Certificat de navigabilité
  • Certificat de conformité (Commission Européenne)
  • Autorisation de navigation
  • Certificat d'aptitude à l'installation d'équipements radio
  • Demande d'autorisation d'installation et/ou de démantèlement d'équipements radio
  • Factures d'équipements, moteurs, auxiliaires
  • Manuel du propriétaire et autres manuels de l'équipement à bord
  • Copie de la carte d'identité du vendeur
  • Permis de circulation de la remorque, si besoin est

Astuce: Si vous avez effectué une inspection de pré-achat, le rapport de l'expert vous aidera à préparer une liste qui reflète l'état et l'équipement du bateau, et qui sera à joindre au contrat. Sinon, faites un inventaire détaillé du bateau et de l'équipement qui fait l'objet de la vente.

Nous vous conseillons de lire notre article sur les documents nécessaires pour votre bateau pour en apprendre d'avantage.

Un contrat avec un bateau en arrière plan
Anticipez le moment de la vente en préparant la documentation au préalable.

9. Payez les taxes et changez le propriétaire

Le droit annuel de francisation et de navigation (DAFN) est une taxe à payer à la douane par le propriétaire d' un bateau de plaisance ou de sport en France. La base d'imposition dépend de la longueur du bateau ainsi que de la puissance du moteur. Il existe trois catégories de bateaux soumis à des taxes de francisation et d'immatriculation.

  • Les bateaux dont la longueur est supérieure à 7 mètres, peu importe la puissance du moteur.
  • Tout bateau dont la longueur est inférieure à 7 mètres mais dont la puissance du moteur est supérieure à 22 CV.
  • Tout jet-ski ou véhicule motorisé dont la puissance est égale ou supérieure à 90 kW.

Il existe ensuite plusieurs tranches de prix des taxes en fonction de la longueur exacte du bateau et de la puissance administrative du bateau.

Après le paiement, vous devez tamponner l'original du contrat de vente et une copie à présenter à la capitainerie, où vous allez changer le propriétaire. Assurez-vous d'avoir des photocopies de tous les documents que vous avez en votre possession.

Remplissez ce formulaire en double exemplaire pour demander le transfert de propriété du bateau et présentez-le à la capitainerie, accompagné de la documentation indiquée sur le formulaire lui-même. Si vous voulez changer le nom du bateau, vous devrez payer des frais qui seront gérés au sein de la capitainerie.

Le traitement de cet enregistrement peut prendre quelques semaines, mais au moment de la demande, vous recevrez les documents nécessaires. Donc si vous avez déjà votre permis bateau ainsi que l'assurance de celui-ci, vous pouvez désormais naviguer quand vous le souhaitez!

Attention: Prenez en compte la liste des prix moyens des bateaux à moteur d’occasion durant la première année qui suit l’immatriculation du bateau, si le prix convenu dans le contrat est inférieur à celui du bateau et du moteur, les taxes correspondantes seront basées sur le prix catalogue et non sur le prix du contrat. Pour les bateaux de plus de 10 ans, le prix de base est le prix du contrat.

Nous vous conseillons de lire notre article sur la taxe de francisation pour en savoir plus.

10. Contractez une assurance bateau

Il faut savoir qu'une assurance habitation couvre généralement la responsabilité civile d'un bateau ou d'un voilier en France, sauf pour un bateau de plaisance sportif. Mais bien entendu, il est préférable de prendre un assurance plus adaptée pour votre bateau.

Pour plus d'informations, faites appel à  une assurance bateau.

Tout est prêt, bienvenue à bord!