L’assurance du bateau

Auteur iNautia
24/04/2020

Sur le point d’acheter votre bateau ou heureux propriétaire depuis quelque temps, vous vous posez forcément la question de l’assurance de votre embarcation. Bien que non obligatoire (dans la plupart des cas, sauf exception), cette dernière peut vite se montrer indispensable, puisque la navigation n’est jamais sans risque ni pour le bateau lui-même ni pour les personnes à bord. 

 

assurance-bateau

L’assurance bateau n’est obligatoire que dans certains cas :

  • Lors d’un usage professionnel du bateau (pêche, tourisme, etc.).
  • En cas de mouillage au port.
  • Lors de compétitions sportives.

Devez-vous assurer votre bateau ?

Contrairement aux assurances classiques, telles que l’assurance habitation ou l’assurance auto, celle du bateau n’est pas obligatoire (y compris celle en responsabilité civile). Elle reste néanmoins utile et très recommandée pour protéger votre bien matériel, mais également vos passagers. Mais les choses sont différentes si vous envisagez de laisser votre bateau en mouillage dans un port. Ce dernier exigera forcément une attestation d’assurance. Vous devez alors prendre au minimum une assurance en responsabilité civile pour les dommages que votre bateau pourrait causer à ceux qui l’entourent, mais aussi aux installations portuaires et aux autres plaisanciers. L’autre assurance bateau que le port pourra exiger est la garantie de retirement. Cette dernière couvre la possibilité que votre embarcation coule au sein même du port.

Bon à savoir : les sociétés de gardiennage imposent également une assurance. 

gardinage-assurance-bateau Si vous souhaitez confier votre bateau à un professionnel du gardiennage, il est obligatoire d’assurer votre bateau. Vous ne souhaitez pas souscrire une assurance bateau ? Vous n’aurez alors d’autre possibilité que de l’entreposer chez vous. Photo : Guide Plaisance Mobile

Les situations dans lesquelles l’assurance bateau est obligatoire

Au port ou en société de gardiennage, l’assurance est exigée. Et elle est non seulement exigée, mais aussi obligatoire dans d’autres cas :

Dans le cas de la plaisance dite sportive, c’est-à-dire si votre bateau est utilisé lors de compétitions. Il vous faut alors souscrire au minimum à une garantie en responsabilité civile pour couvrir les dégâts que vous pourriez causer à un ou plusieurs concurrents. Cette obligation est valable, aussi bien pour le propriétaire, que pour le locataire du bateau.

Dans le cas d’une utilisation professionnelle telle que la pêche, le tourisme et la location de bateaux. Il sera alors nécessaire de vous couvrir avec une garantie en responsabilité civile professionnelle, mais aussi avec une assurance spécifique (assurance pour les bateaux de pêche, assurance fluviale ou assurance maritime pour la Marine marchande par exemple).

Le saviez-vous ? Votre licence FFV vous assure. Si vous êtes licencié à la Fédération française de voile, votre pratique sportive est obligatoirement couverte par une garantie en responsabilité civile.

Les avantages à souscrire à une assurance bateau

Bien que non obligatoire dans la plupart des cas (hors activité professionnelle), il peut être intéressant de souscrire à une telle garantie pour vos activités de plaisance afin de protéger votre bien, mais aussi vos passagers et les autres plaisanciers.

  • Protéger les autres plaisanciers et bateaux

La responsabilité civile vous couvre par exemple dans le cas où vous causeriez des dommages à d’autres embarcations, à une installation du port ou même à un autre plaisancier. Si tel était le cas, et que vous n’aviez pas d’assurance bateau, vous devriez alors l’indemniser vous-même et la facture pourrait être salée. Grâce à la responsabilité civile, vous n’auriez pas à vous acquitter que de la franchise.

  •  Couvrir les dommages de votre propre bateau

Une autre raison de recourir à une assurance bateau est celle de protéger votre embarcation à voile ou à moteur des dommages qu’elle pourrait subir d’un tiers ou de votre propre utilisation. Cela permettrait alors d’être couvert à hauteur de sommes non négligeables et ainsi pouvoir affronter les réparations, voire un remplacement.

  • Protéger vos proches et vous-même

L’assurance bateau plaisance permet également de protéger les personnes. Par exemple, si vous embarquez des proches et qu’ils sont blessés lors de la navigation, l’assurance prend automatiquement en charge le prix de leurs soins et couvre les dommages corporels qu’ils pourraient subir.

Bon à savoir : Tous les bateaux sont couverts par l’assurance plaisance. 

Vous pouvez en effet souscrire une assurance plaisance aussi bien pour un bateau à moteur, à voile ou encore pour un monocoque, un multicoque. Photo : Jeanneau

Le cas de l’assurance remorque pour votre bateau

Une autre couverture peut se révéler utile lorsque vous remorquez votre bateau. Vous êtes en général couvert par votre assurance auto. Mais cela n’est vrai que dans le cas où le poids total autorisé en charge (PTAC) ne dépasse pas les 750 kg. Si vous êtes dans cette situation, vous n’avez aucune obligation particulière concernant l’assurance, car la remorque ne nécessite pas d’immatriculation. Mais si ce poids est dépassé, il vous faudra obligatoirement vous assurer.

Le remorquage de votre bateau doit alors être couvert, soit par votre assurance plaisance si elle est multirisque (garantie parfois optionnelle), soit en optant pour une couverture spécifique. Dans ce dernier cas, vous serez dans l’obligation de souscrire une extension de votre contrat d’assurance bateau classique (contrat remorque). Les garanties sont alors similaires à celles d’une assurance automobile classique.

Comment bien choisir son assurance bateau ?

Avant même de comparer les offres des différents assureurs, il est primordial de vous poser les bonnes questions et de faire le point sur vos réels besoins. Quelle est votre utilisation ? Est-elle ponctuelle ou très fréquente ? Quel type de navigation prévoyez-vous (plaisance, sportive, etc.) ? Quelle est la valeur de votre bateau ? De quel budget disposez-vous pour financer le coût de cette assurance bateau ? Que souhaitez-vous couvrir avec cette dernière ?

Quelle assurance bateau choisir ?

Il existe presque autant d’assurances bateau que d’assureurs. Ces derniers proposent en effet des formules et des garanties différentes, avec des options adaptées à vos besoins.

Les options et garanties de l’assurance bateau

 L’idée est donc de choisir l’assurance bateau qui correspond vraiment à votre embarcation et à votre utilisation. Parmi ces options et ces garanties vous pouvez compter sur : 

  • Les garanties de dommages causés à l’embarcation elle-même. Il peut s’agir d’un naufrage, d’un échouement, d’un abordage ou d’un incendie.
  • La garantie vol et/ou tentative de vol.
  • La garantie des accidents corporels.
  • La garantie pertes et avaries.
  • La garantie de prise en charge des frais de sauvetage et d’assistance.
  • Et des options particulières lors d’activités ponctuelles et/ou sportives, comme le ski nautique, la plongée ou encore lorsque vous prêtez votre bateau ou prévoyez de le remorquer.

assurance-risque-bateau Parmi les garanties complémentaires figurent celles relatives aux dommages propres, qui comprennent les risques de naufrage, de vol, de collision, d'échouage, d'incendie. Photo: LaPresse

Les grands types d’assurance bateau

 Il existe par ailleurs deux grands types d’assurance bateau :

  • L’assurance au tiers qui ne vous couvre qu’en matière de responsabilité civile.
  • L’assurance multirisque, plus chère, mais bien plus protectrice.

Dans le premier cas, seuls les dommages causés aux personnes sont pris en charge par l’assureur. Vous devrez alors vous acquitter de la franchise correspondante, mais également prendre à votre charge les frais liés aux dégâts matériels. Certains de ces contrats proposent néanmoins quelques protections optionnelles, comme la garantie défense recours ou encore la garantie de retirement de l’épave. Vous êtes alors libre de les souscrire.

Le second contrat, bien plus protecteur, vous couvre dans de nombreuses situations. Il inclut le plus souvent des garanties dommages classiques, mais aussi les avaries, les pertes, etc., ainsi que des garanties corporelles, de l’assistance et même en général une protection juridique. 

Vers quel professionnel se tourner ?

 Afin de souscrire à l’une de ces offres, renseignez-vous auprès d’assureurs généralistes qui proposent ce type de services, d’assureurs ou de courtiers spécialisés et comparez les différents devis. Le plus souvent, tous ces acteurs proposent des estimations en ligne en remplissant un simple formulaire. Cela vous permettra de faire le tri et de ne contacter que les professionnels compétitifs.

Comment comparer les devis pour votre assurance bateau ?

À ce stade, vous devriez être en possession de quelques devis. C’est donc le moment de les comparer et de faire le bon choix. Pour cela nous vous conseillons de vous référer au tableau de garanties de chaque assureur et à leurs conditions générales. Le but ? Évaluer l’offre offrant les meilleures garanties/prix. Les principaux critères sur lesquels vous arrêter sont alors :

  • Les garanties incluses automatiquement dans la formule basique, les franchises et les plafonds d’indemnisation de chacune.
  • Mais aussi celles qui sont optionnelles et leur coût additionnel.
  • L’offre d’assistance proposée et la hauteur de la couverture lors d’un sauvetage par exemple ou d’une recherche.
  • La couverture proposée lors d’un sinistre (frais pris en charge lors du retirement, l’indemnisation, etc.) et la franchise associée.
  • La zone de navigation dans laquelle vous êtes couvert.
  • Les conditions particulières, comme lors d’un prêt ou de la pratique d’activités nautiques et sportives.

Même si elle n’est pas obligatoire, l’assurance bateau est le meilleur moyen de naviguer en toute quiétude et de se protéger contre d’éventuels frais et dommages. Bien qu’il soit maintenant possible de profiter du meilleur de la technologie et de nombreuses sécurités à bord, la navigation reste soumise à quelques dangers et situations compliquées. Mieux vaut donc anticiper avec une couverture optimale. 

assurance-bateau-contrat Même si elle n’est pas obligatoire, l’assurance bateau est le meilleur moyen de naviguer en toute quiétude et de se protéger contre d’éventuels frais et dommages.

Les 5 points clés à retenir :

  • L’assurance bateau n’est pas obligatoire (sauf cas particulier), mais reste recommandée.
  • Lors du mouillage dans un port, une responsabilité civile sera obligatoirement exigée.
  • Une telle couverture vous protège contre les dommages que vous pourriez causer à une autre embarcation, à la vôtre, à une installation du port ou à vos passagers et autres plaisanciers.
  • Le remorquage du bateau doit également être couvert par une assurance si le poids dépasse les 750 kg.
  • Vous avez le choix entre une assurance bateau au tiers ou multirisque et devez étudier les garanties optionnelles, dont vous pourriez avoir besoin, avant de vous décider.

En savoir plus:

Documentation de bateau 

Expertise et inspection du bateau avant l’achat